Patrimoine végétal

Une belle propriété est à vendre, maison de plusieurs pièces avec un très grand jardin paysager à l'ombre des vieux arbres dont l'âge date surement de la construction de cette bâtisse.

Platanes, tilleuls et marronniers se côtoient en alignement, ils ont certainement dépassés les deux cents ans d'âge. Les enrochements, bassins et passages d'eaux apportent de la fraicheur lors des fortes chaleurs estivales. Cette unité du lieu fait parti d'un beau patrimoine en héritage que le nouveau propriétaire ne veux pas conserver, il pense acquérir un bon prix de cette vieille demeure en pierre qui ne l’intéresse guère autrement que pour sa valeur monétaire.

L'héritier n'a pas de mal a trouver un acheteur qui ne discute même pas le prix de son achat, il décide de profiter de la crédulité de son acheteur pour réaliser encore un bénéfice sur la vente. Le petit malin entreprend la coupe des nombreux arbres anciens du parc paysager de la propriété qu'il vend à une scierie.

Le jour de la transaction devant le notaire et le nouveau paysage de la vieille demeure, l'acheteur se retire prétextant que les arbres manquants faisaient partie du patrimoine qu'il tenait à conserver.

 

Tag(s) : #Mythes modernes
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :