La bague du jaloux

Un de mes amis a la chance d'avoir épousé une femme jeune, jolie, séduisante, mais il a le malheur d'être jaloux. Cette épouse trop belle attire naturellement les hommages masculins et les accueille volontiers. Le pauvre en souffre comme un damné et voudrait bien écarter tous les galants empressés. Mais nous ne sommes plus à l'heureux temps des croisades ou le seigneur, avant de partir pour la terre sainte, pouvait enfermer son bien le plus précieux dans une ceinture de chasteté. Aujourd'hui, la vertu féminine n'a pas d'autre protection qu'elle-même, et l'homme jaloux sait bien qu'il n'y a plus frêle rempart contre l'assaut des courtisans.

Mon ami ayant entendu plusieurs fois évoquer le pouvoir des ondes de forme, et notamment la curieuse propriété des concavités, eut l'idée d'utiliser cette force invisible pour mettre sa femme à l'abri de la tentation. Il fit fabriquer chez un grand joaillier, une bague dont le chaton était une espèce de coupe renversée, de corolle ouverte, de réflecteur, bref un bijou ultra-moderne, un peu barbare mais plaisant. Il plut en effet énormément à la jeune coquette qui le porta assidûment.

Quand elle l'avait à son doigt, tous les soupirants, même les plus audacieux et les plus déclarés, se tenaient à distance. L'onde de forme émise par la concavité de la bague les repoussait, au sens propre du mot. La coquette, toujours aussi séduisante, s'étonnait que ses charmes n'agissent plus, mais jamais elle ne s'expliqua ce curieux phénomène.

Quant au jaloux, il avait retrouvé la sérénité. Avant de partir en voyage, ce qui lui arrivait fréquemment, il se bornait à faire promettre à sa tendre épouse de ne jamais quitter avant son retour la bague qu'il lui avait donnée. Elle jurait et tenait, car elle avait une bonne mentalité conjugale. Pas assez fine mouche pour s’apercevoir qu'elle était prisonnière de chasteté par cette bague plutôt que par une ceinture !

L'anecdote est morale et pourtant, elle est vrai.

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Mythes modernes
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :