Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le garçon qui criait au loup

Il y avait dans un village d'une montagne des Alpes, un garçon, dont le père possédait un troupeau de moutons.

Un jour, celui-ci donna à son fils la tache de s'occuper des moutons dans les pâturages car il devait être absent plusieurs jours au marché.

" Si il y a un loup ", dit-il à son fils, " crie au villageois et ils viendront t'aider ".

" Oui papa, tu peux compter sur moi !" Lui assura son fils.

Le père prit donc la route du marché et le garçon mena les moutons au pâturage comme lui avait dit son père.

Tout semblait bien aller, lorsque soudain, les villageois entendaient une clameur provenant des pâturages.

C'était le garçon qui criait qu'un loup était sorti de la forêt pour attraper ses moutons !

Saisissant tout ce qui était à portée des mains, les villageois se hâtaient vers les pâturages au secours du garçon et de son troupeau.

Cependant, lorsqu'ils arrivèrent, ils furent surpris de voir qu'il n'y avait aucun loup en vue.

Ils se mirent donc à la recherche de la bête.

Alors qu'ils parcouraient la lisière du bois, tout à coup le garçon éclata de rire.

" Vous n'y trouerez aucun loup ", dit-il encore en ricanant, " car il n'y a jamais eu de loup ! "

" Comment ça ? Pas de loup ? " S'exclamèrent les villageois n'en croyant pas leurs oreilles.

" Mais non ! Ce n'était qu'une bonne ruse, à laquelle, je souligne, vous vous êtes bien fait avoir ! "

Naturellement les villageois furieux, grondèrent le jeune berger en l'avertissant qu'à l'avenir il faudrait qu'il agisse de façon responsable.

Puis ils retournèrent au village de fort mauvaise humeur.

Le lendemain, le garçon se trouvait de nouveau dans les champs avec son troupeau.

Vers midi, les villageois entendirent des cris de secours.

C'était le garçon hurlant que cette fois-là, il y avait réellement un loup s'apprêtant à attaquer les moutons.

Malgré la méfiance, il allèrent aux pâturage.

Comme avant, à part les moutons qui broutaient paisiblement, il ne se trouvait sur les lieux que le jeune berger se tortillant de rire.

Le garçon farceur avait tellement pris goût à cet acte d'espièglerie qu'il lui vint à l'idée de refaire quotidiennement la même ruse.

Bien qu'il ne changeait rien a sa manoeuvre, les braves villageois bienveillant se faisaient prendre à chaque fois.

Ils eurent beau le gronder maintes fois, le jeune garçon n'écoutait toujours pas.

La veille du retour de son père, le jeune berger était de nouveau dans les champs avec ses moutons.

Tandis qu'il songeait au plaisir qu'il avait eu aux dépends des gentils villageois, un loup énorme surgit vraiment de la forêt.

Il était de toute évidence affamé car il fixait d'un regard avide le troupeau juteux.

Voyant le loup arriver, le garçon pris d'une panique sèche, se mit à crier si fort qu'il fit fuir les oiseaux des arbres.

Cependant personnes ne vint.

Il eut beau crier de toutes ses forces, les villageois méfiants et fatigués de s'être fait manipuler par le jeune berger, avaient fermement décidé de faire la sourde oreille.

" Ce ne sera qu'une fausse alerte, comme d'habitude. Il n'y a pas de loup ! "

Ce jours-là, le loups déjeuna fort bien.

Il dévora la moitié du troupeau sous les yeux impuissant du garçon.

 

Tag(s) : #Mythes modernes
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :