Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un riche artisan

Un ébéniste vivait d'emprunts, pour faire fonctionner son commerce.

Il était un rêveur passionné, habile et vigoureux, mais il ne plaisait a personne et chômait tous les jours, faute de clients.

Ses lourdes dettes lui firent grand souci, et pour finir d’insupportable angoisse.

Harcelé par les prêteurs, la confiance en sa bonne étoile tomba bientôt, puis il se vit poussé au suicide.

Il veilla une nuit entière, cherchant une fin digne d'une fracassante tragédie.

L'ébéniste imagina la scène de ses créanciers devant leur victime défunte.

Revigoré par sa vengeance, il décida de fabriquer son cercueil, mais dans l'atelier vide, il n'y avait plus aucune planche.

Il se souvint des palettes entassaient dans un coin de rue, habile comme il l'était, il trouverait là de quoi confectionner son cercueil.

A la tombée de la nuit, il sortit, rasant les murs vers le coin de la ruelle.

Il dégagea les planches des palettes, les chargea sur son épaule, puis rentra chez lui dans la nuit sombre et à la lueur d'une petite lampe dans sa cave, il se mit au travail.

Le lendemain matin, songeant qu'il n'avait plus à se soucier de l'avenir, il se trouva plus pimpant qu'à l'ordinaire.

" Dans quelques jours, je serais mort." Pensa-t-il.

" Pourquoi ne pas profiter des jours qu'il me reste, et de mener grand train ?"

Puis il partit en sifflant.

Trois jours durant, on le vit si content, et menant si grande vie, que l'on se mit a jaser dans les rues de son quartier.

" Il est fier comme un riche !"

Se dirent les voisins derrière leurs fenêtres.

Un autre murmura : " Je l'ai vu rentrer chez lui, l'autre nuit chargé d'un fardeau lourd et sombre.

A l'évidence, il voulait le cacher, depuis je l'entends tous les soirs remuer dans sa cave.

Je suis sûr, ne le répétez pas, qu'il a trouvé un trésor."

Le bruit se répandit avec tant de force que chacun pensa que notre ébéniste était fortuné.

Alors ses créanciers commencèrent à regretter d'avoir si méchamment harcelé un homme que sa richesse allait rendre puissant, influent et donc redoutable.

Tous le rassurèrent : " Prenez votre temps, votre dette n'a rien de pressée.

Jouissez de la vie, nous ne sommes pas pingres !"

Tous recherchèrent bientôt l'amitié de se bon ébéniste.

On se souvint qu'il était un artisan habile, pour lui plaire, on lui confia tout à coup tant d'ouvrage qu'il fut forcé d'engager des ouvriers.

Submergé de travail, il oublia de mourir.

Six mois plus tard, il acheta la maison dont-il ne pouvait payer le loyer, et s'installa avec aisance.

Il ne détrompa jamais ceux qui parce qu'ils le croyaient riche, l'avait réellement enrichi, au contraire pour faire croire plus surement qu'il cachait un trésor, il fit fermer sa cave d'une grosse porte à quatre serrures.

Jamais personne ne sut que son enviable richesse n'était qu'une nuit lointaine ou il s'était abandonné à la mort.

Tag(s) : #Mythes modernes