Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Calcul d'intérêt

Un jour, un comptable à la retraite est venu se plaindre au directeur de sa banque, car il avait remarqué une erreur de cinq centimes sur les intérêts versés dans son compte d'épargne.

Malheureusement, le directeur de la banque ne l'a pas pris au sérieux.

Nullement découragé, le retraité décide de se rendre à la police pour porter plainte, il est reçu par un inspecteur.

Stupéfait, l'inspecteur tente de le résonner.

" Voyons, cher monsieur, vous n'allez pas porter plainte pour une erreur de cinq centimes ".

" Si une erreur de cinq centimes est possible, alors une erreur de cinq millions aussi !"

Rétorque le retraité vexé.

Mais l'inspecteur a bien d'autres chats à fouetter.

Un mois passe, l'inspecteur est reçu, a sa demande par le directeur de la banque.

Ce dernier n'en revient pas :

"Vous n'allez pas me dire que vous faites une enquête pour cinq centimes ?"

" Si, votre client a pris un avocat, et n'a pas l'intention de lâcher prise, il en fait une question de principe ".

Répond l'inspecteur de police.

" Dans ce cas, que voulez vous savoir ? "

Répond le banquier autant amusé que irrité.

L'inspecteur demande qui aurait bien pus commettre cette erreur au sein de l'agence.

" Cela ne peut venir de chez nous, les intérêts sont calculés automatiquement au siège central ".

Répond sans hésiter le banquier.

" Par combien de personnes ? "

" Ils ne sont pas très nombreux, se sont des spécialistes très recherchés ".

" Mais vous ne vérifiez jamais ? "

S'étonne l'inspecteur.

Alors le banquier tourne son ordinateur pour lui faire une démonstration, et lance une simulation de calcul des intérêts.

Quand soudain, c'est la consternation sur le visage décomposé du banquier.

" Que se passe-t-il ? "

Demande intrigué l'inspecteur.

Alors le banquier répond :

" Je ne comprends pas, il manque cinq centimes ?"

Un silence glacial fige les deux hommes qui se regardent dans les yeux.

Ils ont compris qu'ils pensent tous les deux exactement à la même chose effarante qui donne le vertige.

L'inspecteur de police demande :

" Combien de calcul de ce genre fait-on au siège central dans une journée ?"

" Environ dix mille ou vingt mille ".

Répond le banquier.

L'inspecteur calcul a haute voix :

" Vingt mille fois cinq centimes, soit mille euros par jour, ce qui représente trente mille euros par mois ! "

L'inspecteur fonce alors au siège central, ou il est reçu très sérieusement par le directeur général.

C'est ainsi que fut démasqué un petit malin de l'informatique, qui détournait à la barbe de tous le monde trente mille euros par mois.

Tag(s) : #Mythes modernes